Submersion
Auteurs   Patino, Bruno (Auteur)
Edition  Bernard Grasset : Paris , DL 2023
Fabrication  Impr. Floch : 53-Mayenne
Collation   1 vol. (134 p.)
Format   19 cm
indice Dewey   302.231
300
ISBN   978-2-246-83652-0
Prix   16 EUR
Langue d'édition   français
Sujets   Société numérique -- 2000-....
Technique et civilisation -- 2000-....
Liberté -- Effets des innovations technologiques -- 2000-....
Catégories   Roman adulte
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSection / LocalisationEtat
Bibliothèque 1782240069267 844 PATAdulte / Sorti - Retour prévu le 14/04/2024
Résumé : Nous avons perdu la nuit. Les écrans sont arrivés, et avec eux la connexion permanente. Voici venu le temps de l'aube perpétuelle. De la lueur bleutée qui jamais ne s'éteint, du rayonnement qui jamais ne s'apaise. Eveillés, hagards, hébétés, nous sommes irrémédiablement attirés par leur lumière. Finies les insomnies, place à l'a-somnie et aux veilleurs sentinelles, à ceux pour qui la nuit n'est plus qu'une séquence hypnotique entre mauvais sommeil et connexion décevante. Je suis l'un d'entre eux. Ainsi se livre Bruno Patino dans ces pages prophétiques. Le poisson rouge n'est plus, englouti dans le déluge de signes, textes, images, sons. Nous habitons le réseau dans l'illusion de la toute-puissance. Nous pensons avoir accès à un choix illimité : musique, films, séries télévisées, livres, actualités et rencontres. Mais le calcul est notre maître ; la fatigue, l'abandon, la fuite et la perte du collectif notre quotidien. L'attente a disparu, et avec elle le manque, et avec lui le désir et le rêve. Nous voici submergés, privés de liberté, réduits à nos données : une vie numérique. Tout a-t-il été écrit ? Une apocalypse programmée par les créateurs – scénaristes, chercheurs et entrepreneurs ? Si la fin des temps est le produit de notre imaginaire, peut-être pouvons-nous encore en changer le cours.Un essai brillant et personnel, placé à point nommé dans le torrent numérique. Une Société du spectacle où se dessine une issue.
Notes : Bibliogr. et webliogr., 3 p.